PAVILLON D’OPTIQUE, PHOTONIQUE ET LASER DE L’UNIVERSITÉ LAVAL

La conception d’un projet de centre de recherche en optique, photonique et laser a été faite en tenant compte de critères de précisions extrêmement élevés. Les critères de vibration et de qualité de l’air ont été déterminants dans ce projet. Pour le premier, les recherches en nanotechnologie ont été un objectif de performance à atteindre, et ce, afin de rencontrer le défi des années à venir. Pour ce qui est de la qualité de l’air, des salles blanches ont servi de critères de conception. Afin de parvenir à ces performances, la construction du laboratoire s’est réalisée indépendamment des autres secteurs d’activités du centre.

Client

Université Laval

Année de réalisation

2002-2006

Budget de construction

(sur demande)

Portée des services

  • Études préparatoires
  • Concept et préliminaires
  • Plans et devis définitifs
  • Surveillance des travaux
  • Mise aux normes
  • Aménagements paysagers

 

MINIMISER L'EFFET DES VIBRATIONS DU SOL

Le secteur laboratoire est construit en béton et appuyé directement sur le roc de façon à contrer les vibrations en provenance de voies carrossables à proximité du site. Un espace tampon, afin de contrer les vibrations naturelles du sol, a été conçu pour éviter les vibrations. Tous les autres espaces ainsi que les salles de mécanique ont été construits en évitant tous contacts avec le secteur recherche.

 

 

« Nous avons travaillé en étroite collaboration avec les chercheurs et, avec la plus grande rigueur possible, nous nous sommes conformés à leurs exigences en regard des critères de qualité. »


 Équipe

Groupe A
en consortium avec Jacques Villeneuve et Ass.

QUALITÉ ET PERFORMANCE

Le caractère particulier du type de recherche et l’exclusivité nationale que revêt la conception de ce projet en font le centre des plus performants en ce qui a trait à la recherche en optique photonique au Canada.

PROJETS SIMILAIRES