PAVILLON DES ARTS DU CÉGEP SAINTE-FOY

Le projet du nouveau pavillon des arts visuels et du design est le fruit d’une démarche initiée par le Cégep Ste-Foy. Les 4 600 m² exigés par le programme ont été développés en 4 niveaux qui renferment les départements des arts plastiques, du design industriel, du design de présentation, du graphisme, de la photographie, de l’histoire de l’art et du cinéma. 

Le volume principal est compact; tel un monolithe, son enveloppe matte et homogène lui confère une matérialité empreinte d’inertie. Conçu comme une sorte d’ « écrin », il doit protéger et abriter les artistes et leurs œuvres. Sur les façades principales (ouest et nord), le sol s’enfonce pour ancrer le volume, le rendre « insaisissable » et le dégager de cet environnement asphaltique qui l’entoure.

Client
CEGEP Ste-Foy, Québec

Année de réalisation
2010-2012

Budget de construction
(sur demande)

Portée des services

  • Études préparatoires Concept et préliminaires
  • Plans et devis définitifs
  • Estimation des coûts
  • Surveillance
  • Mise en service
  • Efficacité énergétique

Équipe
Groupe A

INTÉGRATION EXEMPLAIRE AU CAMPUS

Le pavillon des arts est accessible qu’à l’aide de ponts, dispositifs physiques et imagés qui servent à illustrer la frontière entre le monde extérieur et celui des arts. L’utilisateur peut ressentir la transition et percevoir, à son arrivée, la protection et l’isolement conférés par le bâtiment et qui témoignent de l’importance donnée à l’art par l’architecture. 

 

Deux nouvelles entrées, l’une au nord, l’autre à l’ouest, sont ainsi crées. Un hall, largement vitré, se trouve entre les deux, sous le volume. Dédié à la rencontre et au partage, lieu de vernissages, de critiques ou de présentations, il représente l’échange entre le milieu scolaire et le monde extérieur. Il devient un outil de diffusion et une vitrine au public. 

Les fossés créés sur les façades ouest et nord sont couverts de galets et de graminées et forment un décor tranquille propice à la détente et à la rêverie. Utilisés comme espace d’exposition, ils pourront devenir une vitrine extérieure et accessible aux visiteurs. 

« Le Pavillon des arts du Cégep de Sainte-Foy s'est illustré, lors du gala des Mérites d'architecture 2012 au Palais Montcalm : il a reçu le prix du public en plus d'obtenir un certificat de reconnaissance dans la catégorie Édifices publics et institutionnels » 

- Le Soleil, décembre 2012


Distinctions

2012

  • Mérites d'architecture de la Ville de Québec Lauréat - Prix du Public 2012 
  • Mérites d'architecture de la Ville de Québec Lauréat - Édifices Publics et institutionnels 

Publication
le Pavillon des arts du Cégep de Sainte-Foy se distingue – Le Soleil, 8 décembre 2012 

CONJUGUER POÉSIE ET FONCTIONNALITÉ

Le bois, le béton et l’acier sont les principales composantes des espaces intérieurs. Le béton brut, matière à l’apparence froide et aseptisé, offre un environnement solide et robuste aux travails des artistes, tandis que le bois, par sa chaleur, tend à rendre le milieu de vie des étudiants plus agréable et accueillant. L’acier vient confirmer l’image contemporaine souhaitée et compléter la gamme de ces matériaux relativement bruts et primaires qui ne sont pas sans rappeler les bases matérielles du travail de l’artiste. Si chaque local est adapté à ses propres besoins, un minimalisme général est présent afin de laisser place à l’art et aux œuvres émergeant de ce lieu de création. 

PROJETS SIMILAIRES