INSTITUT NATIONAL D’OPTIQUE – INO

Le projet consiste en un agrandissement du bâtiment existant pour ajouter une superficie de 4 100 m² de laboratoires légers et de salles blanches. Des bureaux pour les chercheurs ont été aménagés à l’intérieur du projet. Sur le plan technique, des niveaux de propreté et de taux d’humidité élevés devaient être respectés afin de rencontrer les performances pour la recherche en optique et en photonique.

Client

INO

Année de réalisation

2001-2003

Budget de construction

(sur demande)

Portée des services

  • Études préparatoires
  • Concept et préliminaires
  • Plans et devis définitifs
  • Surveillance des travaux
  • Efficacité énergétique
  • Aménagement paysager

 

VOLUMÉTRIE SIMPLE

Les volumes simples, épurés, faits de métal à arêtes vives. Seul l’axe développement souligne la circulation principale qui est coiffée d’un ondulant puits de lumière. Cet atrium longitudinal sépare le secteur de la recherche de celui des services communs et du va-et-vient quotidien. La lumière naturelle vient baigner et animer tous les espaces communs du bâtiment, et ce tout au long de la journée, d’est en ouest.

« L’INO est un centre de recherche et développement dédié à améliorer la compétitivité des entreprises canadiennes de toutes tailles. Spécialisée en optique et en photonique, sa mission consiste à résoudre les problèmes les plus complexes dans des secteurs d’activité diversifiés. »


Équipe

Groupe A
en consortium avec Bernard et Cloutier, architectes

Distinctions

2004

3e Prix, Concours provincial AERMQ

2005

Mérites d’architecture de la Ville de Québec, Lauréat – Bâtiment institutionnel

PRINCIPAUX DÉFIS

  • Projet réalisé en gérance de construction. Défi majeur fut d’assurer le respect d’une enveloppe budgétaire serrée pour ce genre de fonction.
  • Projet nécessitant une expertise aguerrie en programmation et en aménagement de laboratoires.

PROJETS SIMILAIRES