INRS – CENTRE EAU, TERRE, ENVIRONNEMENT

Construction neuve de laboratoires lourds destinés à la recherche fondamentale et appliquée dans quatre domaines de recherche: hydrologie, assainissement et valorisation, biogéochimie aquatique et terrestre, ainsi que géosciences.

Ce nouvel édifice de recherche regroupe l’ensemble des modules du centre ETE soient 8 laboratoires indépendants et aménagés selon des procédés industriels, procédures et normes établies avec le client (chercheurs) et ce, pour chacun des ateliers qui est desservi par un accès extérieur lié à des zones de chargement et d’entreposage (le projet inclut  un quai commun de déchargement). Le centre comprend des baies de lavage et la réparation d’équipements et de véhicules lourds et légers servant lors des expérimentations.

Client
INRS

Année de réalisation
2006-2009

Budget de construction
(sur demande)

Portée des services

  • Études préparatoires
  • Concept et préliminaires
  • Plans et devis définitifs
  • Services durant la construction
  • Efficacité énergétique
  • Aménagement paysager

 

APPROCHE CONCEPTUELLE SOUCIEUSE DE L'IMPACT ENVIRONNEMENTAL DU PROJET

  • Attention particulière accordée à l’implantation du bâtiment dans un boisé existant, à la percolation des eaux de pluie et à l’aménagement de bassins de rétention.
  • Orientation de l’édifice en fonction des apports de lumière naturelle, des vues et des vents,
  • Intégration des système d’énergie géothermique et de récupération d’énergie pour le chauffage et la climatisation.
  • Subvention de près de 1M$ de dollar liées à l’efficacité énergétique du bâtiment.

Équipe

Groupe A
en consortium avec Cole+Associates Architects Inc.

DÉFIS ET PARTICULARITÉS

Le centre est implanté sur un terrain boisé de 19 451 m2 de façon à réduire son impact environnemental. Le choix d’implantation du bâtiment qui résulte du travail de notre équipe a également permis d’éviter le recours à de la compaction dynamique.

L’organisation spatiale du bâtiment est déterminée par la conception d’un axe nord-sud. Ce dernier est un déambulatoire commun surmonté d’un puits de lumière à faible déperdition thermique. Ce puits procure indirectement aux locaux adjacents, une   lumière dont la couleur et l’intensité varient au fil de la journée ainsi qu’une ambiance de travail optimisée. Adjacents à l’axe de circulation, sur la portion ouest, les ateliers de travail sont répartis en enfilade, concentrant dans un même secteur les zones de débarcadère extérieurs.

PROJETS SIMILAIRES