CAPEA-CENTRE DE RECHERCHE AVANCÉE EN PHOTONIQUE ET EN SCIENCES DE LA TERRE

Le centre de recherche CAPEA, un complexe de recherche avancée dans les domaines de la photonique et des sciences de la Terre réunit aujourd’hui sous un même toit une combinaison de chercheurs de renommée internationale. Ayant une expérience unique et reconnue en sciences et en ingénierie, ces chercheurs et leurs étudiants profitent maintenant d’un projet d’une superficie de 14 000 mètres carrés qui accueille plus d’une dizaine de laboratoires conçus à la fine pointe de la technologie.

Client
Université d’Ottawa

Année de réalisation
2009-2014

Budget de construction
(sur demande)

Portée des services

  • Études préparatoires
  • Concept et préliminaires
  • Efficacité énergétique
  • Aménagements paysagers

Équipe
Groupe A
en consortium avec Cole+Associates Architects Inc.

VIBRATION ET QUALITÉ D’AIR

Cette construction de cinq étages est techniquement plus que complexe, les principales préoccupations des scientifiques étant la stabilité de l’édifice et la qualité de son air intérieur. Les pièces maîtresses du Centre, un spectromètre de masse par accélérateur de 44 tonnes ainsi que des lasers optiques nécessitent d’une part, une assise ultrastable et d’autre part, une qualité d’air optimale. Des radiers, dalles de béton flottantes, ont donc été installés et atteignent jusqu’à 90 cm d’épaisseur. Elles sont ancrées directement sur le roc par 635 pieux d’acier remplis de béton et isolées du reste de la structure. Les salles blanches bénéficient pour leur part d’une qualité de l’air de classe 10 000.

« La construction de cette nouvelle installation de renommée internationale fera d’Ottawa la capitale des sciences de la Terre au Canada et la capitale mondiale de la photonique. »

– Allan Rock, recteur et vice-chancelier de l’Université d’Ottawa.


STRATIFICATION

Transparent, l’édifice habite la rue et permet au grand public ainsi qu’aux occupants de profiter des installations, de rendre la recherche accessible. Les laboratoires d’optique et de photonique profitent pour leur part de la dénivellation du sol et s’y logent afin de réduire l’impact des vibrations et de la lumière lors des activités de recherche.

PROJETS SIMILAIRES